Quels sont les risques du placement en scpi ?

SCPI désigne la Société Civile de Placement Immobilier. Il s’agit de sociétés où l’on peut placer l’épargne. Les sociétés ont pour activités la location de patrimoines immobiliers.

Elles les rénovent et les entretiennent. Cela aboutit à la valorisation des patrimoines. Des opérateurs variés louent les immobiliers de la scpi. Ils sont des géants de l’agroalimentaire, des leaders de l’énergie, des entreprises de grande distribution. Il y a même des ministères, des hôtels 5 étoiles et des Écoles supérieures. Les associés au sein de la scpi sont rémunérés trimestriellement.

Cependant, une question se pose souvent : quels sont les risques des scpi ?

Toujours dépendre du taux d’occupation

Il est vrai que tout investissement est risqué. Le risque est d’ailleurs ce qui est rémunéré par les dividendes. Pour les actionnaires de scpi, la dépendance au taux d’occupation est un grand risque.

À un moment quelconque, ce taux diminue. Il n’est pas nécessaire que la diminution soit considérable pour que les revenus dégringolent. Le rendement peut être réduit de moitié.

Il arrive que les entreprises occupant les immobiliers soient en faillite et quittent les locaux. Ceux qui ont fait le placement ne touchent plus les loyers. Cela fait partie des risques des scpi.

Subir le perpétuel changement des normes

Les normes de construction sont en perpétuelle évolution. Les labels d’énergie subissent aussi le même sort. Les immobiliers doivent alors suivre ces changements de normes. Sans cela, les entreprises locataires peuvent chercher d’autres immeubles plus modernes. Les risques des scpi demeurent dans ces évolutions.

Si les sociétés sont en retard par rapport aux nouvelles demandes, celles-là risquent de tout perdre. Heureusement que les scpi peuvent très bien s’adapter.

Elles font des études avant l’acquisition des immobiliers et préfèrent les bâtiments récents. Les caractéristiques des immeubles dans lesquels l’investissement est attribué sont en général durables et peuvent être adaptées.

Pour conclure, tous les investissements, dont ceux des scpi sont soumis à un certain niveau de risques. Les plus grands risques des scpi sont la dépendance au taux d’occupation des immobiliers ainsi que l’évolution continue des normes.

Avec un système de diversification géographique et sectorielle des investissements, les risques peuvent être réduits.